Spécialiste
Des bières du monde
+ de 500
références
Expédition
dans les 24h
Paiement sécurisé Paypal, CB, Chèque
Une question ? > Nous écrire
Votre fidélité
récompensée !
Suivez l'actu !
Newsletter Suivez l'actu
Vente de bière en ligne - l'Antre de BièreVente de bière en ligne - l'Antre de BièreVente de bière en ligne - l'Antre de Bière
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. Il est déconseillé aux femmes enceintes de consommer de l'alcool, même à faibles doses. La vente d'alcool est interdite aux personnes mineurs.
Vente de bière en ligne - l'Antre de Bière
4.6 /5 - Nos clients sont satisfaits !

Fabriquer sa bière artisanale

Fabriquer sa bière artisanale Vouloir fabriquer sa bière artisanale est un processus long mais valorisant car vous serez sûr et fier de boire une bière à votre image. Pour arriver à la dégustation il y a 5 grandes étapes à respecter et que nous allons détailler. 

- La première étape : Le Brassage 

Cette étape est la plus complète et la plus exigeante, elle sera scindée en 4 actions : 

-
 Le concassage : Il consiste à broyer le malt, mais ces grains broyés ne doivent pas être ni trop petit ni trop gros. C'est grâce à cette étape que l'amidon va pouvoir être libéré. Bien sûr toutes les enveloppes des grains vont rester avec les graines concassées et serviront comme filtre naturel, tout c'est ensemble s'appelle la mouture.

- L'empâtage : Cette étape consiste à incorporer la mouture à de l'eau chaude que l'on remue à l'aide d'un Fourquet*. En fonction de la recette voulue, la température de l'eau est progressivement montée en température pour atteindre jusqu'à 70°C. C'est ainsi que les enzymes contenues dans l'amidon seront extraites et ainsi transformées en sucre, c'est ce procédé que l'on appelle la saccharification.

- Le moût : Une fois la seconde action réalisée, l'on obtient un jus sucré ainsi que des drêches. Les drêches sont les restes d'enveloppes, la majeur partie du temps les drêches sont transformés en alimentation pour les animaux de la ferme, mais aujourd'hui ces restes sont transformés en alimentation pour les hommes afin d'obtenir des crackers.

- L'ébullition : Le jus obtenu, c'est à dire le moût, est incorporé dans une cuve où il est porté à ébullition. Cette étape permet de cuire et stériliser le jus. Et c'est à ce moment là que le houblon sera ajouté, mais l'on pourra y ajouter tous les autres ingrédients que l'on veut pour la réalisation de notre recette, comme par exemple des plantes, des épices, des herbes... Ensuite la cuisson continue plus ou moins longtemps afin d'obtenir le goût et la couleur désirés.

* Le fourquet : il s'agit d'une grande pelle en bois avec des ouvertures qui permet au brasseur de mélanger la mouture et l'eau chaude.

- La seconde étape : La Fermentation 

Pour cette étape, cela consiste à transférer le moût dans une cuve où l'on y incorporera les levures. Et toujours en fonction de la recette sélectionnée, la durée et la température sera plus ou moins longue et élevée. Ainsi la levure va se multiplier, se nourrir des sucres contenus dans le moût et ainsi les transformer en gaz carbonique et en alcool. Il existe 3 types de fermentation, qui auront chacune des délais et degrés différents :

- La fermentation basse : les degrés seront compris entre 5 et 14°C et la durée de fermentation sera comprise entre 5 à 14 jours.

- La fermentation haute : les degrés seront compris entre 15 et 24°C et la durée de fermentation sera comprise entre 2 à 6 jours.

- La fermentation spontanée : contrairement aux deux autres types de fermentation, pour celle-ci il n'y a pas d'ajout de levures. La fermentation se fait par contamination dite sauvage, c'est à dire par les bactéries de l'environnement.

- La troisième étape : La Maturation

Une fois la bière sortie des cuves de fermentation, elle est déposée dans une nouvelle cuve dite de garde, où elle va pendant plusieurs semaines être stockée à 0°C. C'est lors de cette étape que l'on va pouvoir de nouveau incorporer le houblon, et ainsi faire du houblonnage à cru ou dry hopping et ainsi libérer d'autres saveurs du humulus. 

- La quatrième étape : La filtration

Cette étape n'est plus forcément une étape indispensable, un grand nombre de brasserie et micro-brasserie se passe de celle-ci en précisant sur l'étiquette "bière non filtrée et non pasteurisée". Dans le cas où la bière est filtrée, par l'intermédiaire d'un filtre ou grâce à une centrifugeuse, elle est le plus souvent pasteurisée.

- La dernière étape : Le conditionnement

C'est la dernière étape qui consistera à mettre la bière ainsi obtenue en fûts, en bouteilles ou en canettes pour être ainsi livrée dans les différents points de vente.

Rédigé le  31 jan. 2018 14:30 dans Fabriquer une bière artisanale  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site